Le carnet de rêves, Bande dessinée de Théa Rojzman

Publié le par muet_comme_un_carpe_diem

http://www.bulledair.com/catalogue/catalogue12/carnet_reves.jpg"Parents ! Racontez vos rêves à vos enfants !"
(Par ce slogan les Surréalistes conviaient le passant à venir leur raconter ses rêves dans leur permanence au 13 rue de Grenelle dans le 7ème arrondissement de Paris)

Le nouveau roman graphique de Théa Rojzman me laisse abasourdi, ému, remué.

Comme dans La réconciliation, Le carnet de rêves oscille entre la gravité grinçante et l'humour en apesanteur pour rendre compte de l'absurdité de l'actualité où Théa Rojzman constate avec colère et effroi que la recherche de boucs émissaires n'a jamais cessé et que l'Histoire bégaie encore et toujours.

D'emblée, ses lavis splendides m'ont fait penser aux toiles surréalistes de Miro, de Matta et surtout à celles de Max Ernst, rescapé du camp des Milles dans le sud de la France. En particulier à  L'Europe après la pluie réalisée à partir d'empreintes. Ce n'est sans doute pas anodin !

http://www.mondalire.com/Images/photos/rire_ogre.jpgThéa Rojzman se voit interpellée par Laura, sorte d'avatar féminin de Philémon, créature rebelle  qui sort de ses gonds pour mettre en porte-à-faux sa créatrice dont elle est un des muliples doubles.

Sommée par son personnage de plonger par elle-même dans ses décors oniriques, Théa Rojzman file ainsi la métaphore du rêve afin de sortir du labyrinthe et afin de dégager les universaux qui pourraient nous aider à nous rassembler plutôt qu'à nous entredéchirer tout en développant l'état de ses réflexions sur son rapport à la création et à son identité.

L'accorte hasard veut que je sois en train de lire en parallèle Le rire de l'ogre de Pierre Péju qui commeThéa Rojzman s'interroge sur les racines du mal et sur la capacité de l'art de nous aider à vivre. Non pour nous permettre d'opérer une catharsis illusoire qui ne serait qu'un emplâtre sur une jambe de bois mais bien plutôt pour réaliser une introspection fouillée dans le fouillis de nos peurs et de nos espoirs.

Il n'est pas sûr que nous sortirons indemnes de celle-ci mais c'est à ce prix que nous pourrons éviter le retour de la bête immonde.

Pour visiter le site de Théa Rojzman cliquez ici !
Pour consulter ou participer à un forum sur ses différents projets cliquez ici.
http://users.skynet.be/michel.barthelemy/pratiquemateriel/matieres/ernst.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article